Quoi de neuf dans WordPress 5 en 2019 ?

Quoi de neuf dans WordPress 5 en 2019 ?

Quoi de neuf dans WordPress 5 en 2019 ?

Comme vous savez, nous adorons WordPress et de ce fait nous sommes très impatients de savoir ce qui se trame dans cette nouvelle refonte qui n’a pas encore de nom de code (habituellement un Jazz man). La version 5 est une version majeure, et cela n’est pas anodin car la dernière remonte à plus de 4 ans (soit le passage de WordPress 3.0 à 4.0).

Voici les nouveautés

 

Gutenberg: Le nouvel éditeur de texte WordPress

C’est un nouvel éditeur de texte, mais bien plus encore : il est à la fois très simple et épuré, mais aussi très puissant. Il permet de réaliser simplement des pages de manière responsive.

Tout s’articule autour des « bloques » que vous créez et dont vous gérez le rendu sur le site internet en fonction de la taille de l’écran. Vous pouvez donc créer et modifier le comportement « responsive design » des pages sans toucher au thème ni connaître l’HTML, les CSS ni tout autre Twitter Bootstrap.

Toutefois, Gutenberg n’est pas encore aussi complet que les produits commerciaux qui sont venus étendre les fonctions d’édition de page ces dernières années comme les constructeurs de page genre : DIVI, Elementor et autres « page builder » auront du souci à se faire dans un avenir à moyen terme.

Si des éditeurs de page qui se présentent sous la forme de plugin pour WordPress ne sont pas des concurrents pour WordPress (mais plutôt des partenaires), ce n’est pas le cas des plateformes externes comme Wix. Effectivement, quand on fait référence à WordPress, ce qui vient à l’esprit c’est le projet open-source téléchargeable sur WordPress.org. Mais WordPress c’est aussi la plateforme .com qui permet de démarrer un site sur une base WordPress sans avoir à se soucier de l’installation ou de l’hébergement et tout ceci contre rémunération. Vous l’aurez compris : WordPress tire une grande partie de ces revenus de sa plateforme « .com » et cette version 5 est surtout une contre-attaque à ces concurrents qui ne sont pas librement téléchargeables.

Gutenberg WordPress5

Gutenberg, le nouvel éditeur

L’éditeur de texte Gutenberg est déjà disponible dans WordPress 4.9.x. À titre optionnel, vous pouvez le télécharger ici sous forme de plugin ici

Ne paniquez pas, l’ancien éditeur a aussi été paqueté sous forme de plugin pour pouvoir encore l’utiliser dans WordPress 5.0, si la transition vous est trop difficile. Par contre, il ne sera probablement pas disponible de manière indéfinie, car je vois mal l’équipe WordPress traîner des casseroles jusqu’à WordPress 6.0 ou 7.0. Donc, pensez le changement au lieu de changer le pensement ! Mais assez d’encre a coulé au sujet de Gutenberg, lol! Quoi d’autre ?

 

Twenty Nineteen : Un nouveau thème

WordPress 5.0 va connaître l’arrivée du nouveau thème Twenty Nineteen. Rien de particulier si vous êtes déjà son utilisateur, car il est très rare de changer son thème sans relancer un projet global de refonte du contenu de son site. Par contre, il présente une option très intéressante (et gratuite) pour le lancement d’un nouveau site car le thème est très sobre et propre ce qui n’a pas toujours été le cas.

Il s’agit aussi d’un bac à sable intéressant pour un designer qui voudrait comprendre toutes les nouveautés et les bonnes pratiques pour coder un thème pour WordPress 5.0.

TwentyNineteen_WordPress5

Le thème Twenty Nineteen s’intègre parfaitement à l’éditeur Gutenberg

Vous pouvez le visualiser ici.

 

Support du JSON pour l’internationalisation

Les développeurs peuvent enfin charger les fichiers de langue en JSON. Nous espérons que cela sonne le glas de ces formats qui n’auraient jamais dû exister : « .mo » et « .po ».

New! JavaScript i18n support in WordPress 5.0

En tant que développeurs WordPress (Sagenda est disponible en tant que plugin avec ce CMS), nous en sommes bien contents de pouvoir faire place à un format plus propre : c’est une bonne chose !

 

WordPress 5.0 : faut-il l’installer ?

Prévu mi-novembre, mais repoussé jusqu’à la fin novembre 2018, la version 5 de WordPress ne fera pas que des heureux. Avant la mise à jour, voici quelques conseils :

  • N’hésitez pas à attendre une version 5.0.1, laissez les autres essuyer les pots cassés.
  • Regardez que votre thème et vos plugins soient mis à jour pour cette version.
  • Ne faites pas une mise à jour directement sur votre site web productif : faites une copie de test et, si tout se passe bien sur cette copie, faites en production par la suite.
  • N’oubliez pas de faire un backup avant !

 

Ce qui manque toujours…

Il n’y a toujours pas de gestion multi-langue native de vos pages web publiques. Si vous voulez faire un site dans plusieurs langues, il faut encore s’aider de plugins comme WPML et Polylang et cela complexifie la compatibilité de votre site. L’internationalisation intervient à beaucoup d’endroits dans le site : les textes, mais aussi le contenu média (images, vidéos, sons…), les URL (les liens, redirection entre les pages du site, éventuellement des noms de domaines différents par langue ou pays). Du coup, la gestion de l’internationalisation va demander plusieurs plugins ainsi que beaucoup de tests et configurations.

Mais cela sera certainement inclus dans WordPress 6.0 ? En tout cas, c’est la fonctionnalité la plus demandée aujourd’hui et je vous invite à aller voter pour ici!